Examens

Examen régional N° 2

Texte 1  : 
Je laisse une mère, je laisse une femme, je laisse un enfant.

Une petite fille de trois ans, douce, rose, frêle, avec de grands yeux noirs et de longs cheveux châtains.

Elle avait deux ans et un mois quand je l’ai vue pour la dernière fois.

Ainsi, après ma mort, trois femmes, sans fils, sans mari, sans père ; trois orphelines de différente espèce […].

J’admets que je sois justement puni ; ces innocentes, qu’ont-elle fait ? N’importe ; on les déshonore, on les ruine […].

Ce n’est pas que ma pauvre vieille mère m’inquiète : elle a soixante-quatre ans, elle mourra du coup […].

Ma femme ne m’inquiète pas non plus ; elle est déjà d’une mauvaise santé et d’un esprit faible. Elle mourra aussi […].

Mais ma fille, mon enfant, ma pauvre petite Marie, qui rit, qui joue, qui chante à cette heure et ne pense à rien, c’est celle-là qui me fait mal !

Texte 2 :

J’étais réveillé quand mon père partit. Ma mère lui fit quelques recommandations et resta après son départ, prostrée sur son lit, le visage caché dans ses deux mains. J’eus la sensation que nous étions abandonnées, que nous étions devenus orphelins. […].

Personne le soir ne pousserait plus notre porte, n’apporterait de l’extérieur la suave odeur du travail, ne servirait de lien entre nous et la vie exubérante de la rue.

Pour ma mère et pour moi, mon père représentait la force, l’aventure, la sécurité, la paix. Il n’avait jamais quitté sa maison ; les circonstances qui l’obligeaient ainsi à le faire prenaient dans notre imagination une figure hideuse.

  1. Étude de texte : (10 points)
  2. Recopie et complète le tableau suivant : (1 point)
Texte Auteur Titre de l’œuvre Genre littéraire Narrateur
1 Victor Hugo Roman à thèse
2 La boîte à merveilles Sidi Mohammed
  1. Situe le second passage dans l’œuvre dont il est extrait. (1 point)
  2. Relève dans les deux textes deux mots (de la même famille lexicale) qui expriment le sentiment d’ « abandon ».
  3. Recopie et complète le tableau suivant en mettant une croix dans la case de ton choix : (1 point)

 

Texte Informations liées aux deux textes (deux œuvres) Vrai Faux
1 a) L’enfant rit, joue et chante parce que son père sera libéré.
b) La famille du narrateur est déshonorée et ruinée.
2 c) La mère refuse que son mari voyage alors que l’enfant est malade.
d) Le mari renonce à l’idée d’aller moissonner dans la région de Fès.
  1. Relève, dans la liste suivante, un adjectif qui montre que les deux pères accordent une grande valeur à la famille.

– Indifférents ; – Inconscients ; – Soucieux ; – Inattentifs ; – Ingrats ; – Égoïstes.

  1. Dans le premier texte, le narrateur s’inquiète pour :
  2. a) sa femme.
  3. b)  sa mère.
  4. c) sa propre personne.

d  d- sa fille.

  1. Relie par une flèche chaque phrase de la liste A (texte 2), au sens qui lui correspond dans la liste B : (1 point)
A) Phrase du texte B) Sens correspondant
1- Mon père partit a. Ouverture.
2- Il n’avait jamais quitté sa maison. b. Assurance.
3- Il servait de lien entre nous et la vie exubérante de la rue. C. Obéissance.
4- Il représentait pour nous force, aventure, sécurité et paix d. Présence.
e. Départ
  1. Relève une énumération dans chaque texte. (1 point)
  2. À ton avis ; laquelle des deux familles se trouve dans la situation la plus difficile ? Donne ton point de vue en le justifiant. (1 point)
  3. Que penses-tu de ce père qui laisse seule sa femme et son fils (texte 2) ? Réponds en justifiant ton point de vue. (1 point)

Expression écrite

 

Dans La boite à merveilles d’Ahmed SEFRIOUI, Lalla Zoubida et Lalla Aïcha sont deux personnages liés d’amitié.

D’abord toi, quelles qualités doit avoir un(e) véritable ami(e) ? Donne ton point de vue en le justifiant par des arguments variés et des exemples précis.

About the author

admin

Leave a Comment